Actualités

Choose to Challenge
On International Women's Day
March 8, 2021

WIZO Federations Worldwide will raise our hands to raise awareness and fight for gender equity. Help WIZO celebrate women's achievements.

Did you know?
70% of the 700,000 Israelis who lost their jobs during the global pandemic are women. Raise your hand to show you commit to call out and challenge, inequality


Sept nouveaux arrivants et des retrouvailles – Une histoire que seule la WIZO peut écrire

Le mardi 3 novembre au soir, Galia Meron, la directrice du Village de Jeunes Nachlat Yehuda de la WIZO, s’est rendue avec des membres de son équipe à l’aéroport Ben-Gurion. Ils voulaient souhaiter la bienvenue à sept jeunes qui arrivaient d’Ukraine pour commencer le programme Naale pour les jeunes juifs du monde entier à Nachlat Yehuda.

En raison des directives des autorités sanitaires israéliennes dues au coronavirus, il est interdit d’entrer dans l’aéroport pour accueillir les arrivants. Galia et ses collaborateurs ont donc dû attendre les étudiants dehors, dans la nuit froide et pluvieuse. Ce faisant, Galia a remarqué Yishayahu Yichieli, le directeur du programme Naale, en compagnie d’une femme et d’un photographe. L’accompagnatrice n’était autre que la Ministre Michal Cotler-Wunsh (du parti Bleu et blanc). Elle était également venue pour rencontrer les jeunes arrivants et en apprendre davantage sur l’entrée en Israël des jeunes étudiants juifs du monde entier du programme Naale.

Le chauffeur de taxi

Maintenant, l’heure est venue de raconter la partie vraiment incroyable de l’histoire. Alors qu’ils étaient tous dehors et qu’ils discutaient, un chauffeur de taxi (de la longue file des taxis qui attendaient les passagers devant l’aéroport) s’est approché du groupe, car il avait entendu qu’ils attendaient l’arrivée de quelques jeunes de Naale. Il a dit qu’il avait été fou de joie en attendant le mot "Naale" et a ajouté : "Naale m’a sauvé la vie!". Il a expliqué qu’il était venu en Israël lorsqu’il était jeune et avait participé au programme Naale en 1995-1998. Après avoir obtenu son diplôme, il s’est marié, a fondé une famille et mène aujourd’hui " une vie agréable et productive grâce à Naale ".

Lorsque M. Yishayahu a demandé au chauffeur de taxi quel village de jeunes il avait fréquenté, il a répondu : "Nachlat Yehuda de la WIZO!". Tous sont restés sans voix pendant quelques secondes, avant que Yishayahu se tourne vers le chauffeur de taxi et lui dise : "J’aimerais vous présenter Galia Meron, la directrice du Village Nachlat Yehuda de la WIZO". Le chauffeur de taxi a été stupéfait de cette incroyable coïncidence et a commencé à partager avec Galia et le groupe ses souvenirs heureux à Nachlat Yehuda, en particulier le travail dans le poulailler. 

Peu après, les sept jeunes sont apparus, épuisés mais très heureux. Après être arrivés à Nachlat Yehuda, ils ont été installés dans le dortoir Dekel. Conformément aux directives sanitaires en vigueur en Israël, ils passeront les deux prochaines semaines en isolement. Après ces deux semaines, ils seront rejoints dans le dortoir Dekel par trois autres jeunes de Naale, qui sont arrivés plus tôt, ont déjà terminé leur isolement et vivent provisoirement dans le dortoir Rimon. Le nombre total des nouveaux étudiants de Naale qui sont arrivés jusqu’à présent à Nachlat Yehuda se monte à 13. 4 autres étudiants arriveront prochainement.

Galia Meron a résumé cette expérience comme suit : "Ce qui s’est passé hier soir était tellement drôle et gratifiant ", a-t-elle dit, "une bien meilleure histoire que ce qu’un scénariste de Hollywood aurait pu imaginer ".


LA WIZO A 100 ANS

Dear WIZO chaverot,

Six months ago, over 600 of us, WIZO members from dozens of countries on six continents, joined together in an incredible show of force, sisterhood and solidarity with WIZO and the people of Israel, as we launched our Centennial celebrations at the EGM in Tel Aviv. 

Yesterday, July 11, 2020, WIZO turned 100.

This has been 100 years of building, creating, educating, caring, empowering, protecting, nurturing and building a society here in Eretz Yisrael, first in the pre-State Yishuv, and, from 1948, in our beloved State of Israel.

In the course of these 100 years, WIZO has become one of Israel's most important pillars, touching the lives of millions.

And over these 100 years, generations of women in Israel, and in every Jewish community the world over, have  created and sustained a truly magnificent movement of volunteers, devoting their time, energy, love and devotion to building WIZO, the Jewish people, and Israel.

We are all heirs to the founders of this great movement and inspiring tradition. We are the heirs not only to Rebecca Sieff and the heroic and visionary group of women she led in founding WIZO in 1920, but to the founders of WIZO federations worldwide, and of generations of strong, dedicated WIZO women who came after them – for many of us, our mothers and grandmothers.

Today, as we celebrate the amazing achievements of our movement, we shall not forget, not even for one moment, that we are the heirs to this magnificent legacy,  we shall rededicate ourselves, each and every day, to perpetuating this legacy, and building upon it for the benefit of future generations.

As we celebrate this extraordinary milestone, we would like to hear from you – and how you feel about being part of the WIZO movement at this historic moment. We encourage you to visit the World WIZO Facebook  page, which for the coming week will be devoted exclusively to our Centennial celebration, and leave your comments, thoughts and wishes.

Sending our love and wishes for good health, and praying that the day will come soon that we may meet here again in Israel.

 

With warmest regards,

 

Esther Mor                                         Anita Friedman

President, World WIZO                    Chairperson, World WIZO

Première promotion pour la formation de soins vétérinaires de Gan Vanof

Les quinze jeunes gens ont effectué un programme unique sur trois ans en Israël. Ils ont suivi tous les cours habituels du lycée du village de la WIZO Gan Vanof, ainsi que les cours spécialisés d’une école de vétérinaire locale.

Une cérémonie solennelle s’est tenue le 25 octobre sur le campus de l’Université spécialisée dans la formation de vétérinaire à Rishon LeZion (Beit Dagan). Les quinze élèves de la première promotion du programme de soins vétérinaires du village de la WIZO Gan Vanof ont reçu leurs diplômes avec un grand sentiment de fierté. Au cours de son discours touchant, Galia Meiron, l’ancienne directrice du village de jeunes gens, s’est adressée aux quinze promus en ces termes :’’Je vis aujourd’hui l’accomplissement d’un rêve. Je suis si fière de vous tous !’’.

Le programme, qui a été conçu en collaboration avec l’Université hébraïque de Jérusalem (The Magid Institute for Continuing Education), forme les étudiants à la médecine vétérinaire. A la fin du cursus, ils obtiennent, en plus du certificat de maturité, un diplôme de soins vétérinaires. Le programme de soins de santé en médecine vétérinaire est une formation continue destinée aux adultes. Il a été adapté pour les jeunes gens de Gan Vanof en tant que programme d’étude à temps partiel sur trois ans. La fédération suisse de la WIZO soutient très largement ce programme.

Dans ce programme, les élèves en apprennent davantage sur les animaux, traitent les bêtes hospitalisées et aident les médecins dans les domaines de l’imagerie et de la chirurgie. Le programme comprend des études en anatomie, en chimie et en biologie, ainsi que des connaissances dans les domaines médicaux et paramédicaux, comme, par exemple, les épidémies, les vaccins, les types de médicaments et l’alimentation animale.

Eva Wyler, présidente de la fédération suisse de la WIZO, comptait parmi les invités d’honneur de la cérémonie de promotion. Eva a félicité les étudiants promus lors d’une courte intervention. Etaient également présents Annette Crandell, représentante de la directrice de la division Collecte de fonds de la WIZO Monde, Uri Saar, directeur du village de jeunes gens de la WIZO Gan Vanof et Galia Meiron, ancienne directrice du village.


Nouvelle directrice à Nachlat Yehuda

La WIZO Nachlat Yehuda salue l’arrivée de Galia Meron en tant que nouvelle Directrice du Village de Jeunes. Dès le 1er août, elle remplace Pnina Gefen, qui a dirigé Nachlat Yehuda durant les cinq dernières années. Galia apporte ses neuf années d’expérience en tant que directrice d’école et une année en tant que coordinatrice pédagogique dans le Village de Jeunes de la WIZO Gan Vanof. Au cours de cette période, elle a obtenu de grands succès dans le développement de l’école et de la qualité de l’enseignement.


Nous remercions Pnina pour son travail acharné et pour son dévouement et souhaitons à Galia beaucoup de chance et de succès dans la poursuite de l’histoire réussie de Nachlat Yehuda.


Une amélioration de 100% pour les élèves de Nachlat Yehuda

Les statistiques nationales de la Direction de l’Education israélienne ont été publiées dans l’édition du 19 juillet du journal Yediot Acharonot. Nachlat Yehuda a enregistré la plus grande croissance nationale dans la réussite aux examens de maturité. En 2016, le taux de réussite de l’école s’élevait à 29%. Durant la dernière année, le chiffre est monté à 59% – ce qui correspond à une augmentation de 100%.


Selon la Directrice de l’Ecole Chagai Ben-Avraham, la clé du succès réside dans l’augmentation de l’estime de soi des élèves. Mais ce n’est pas la seule clé du succès. Selon l’article, les professeurs déterminent après chaque examen les domaines où les élèves ont rencontré le plus de difficultés et les aident à se préparer dans différents groupes de travail.


#NoHungryKids

Aucun enfant ne devrait souffrir de la faim en Israël. Ceci n’est pas seulement un vœu pieux, mais l’un des nombreux objectifs ambitieux de la WIZO. Afin de faire un pas de plus dans cette direction, le projet #NoHungryKids a été lancé. Il s’agit d’une campagne mondiale de dons qui doit permettre d’offrir au quotidien au moins un repas complet chaud aux enfants et aux adolescents dans toutes les Institutions de la WIZO.


Un immense succès pour la femme

A l’occasion de la Journée Internationale de la Femme du 8 mars 2018, la WIZO a lancé en Israël une campagne nationale destinée à attirer l’attention sur l’inégalité des chances dont les femmes sont toujours victimes dans la vie professionnelle.

Dans ce contexte, la WIZO a invité la joueuse de tennis Shahar Peer, la chanteuse Einat Sarouf, la comédienne Ruby Porat Shoval et la directrice générale du bureau pour l’égalité Eva Madjiboj. L’objectif de cette rencontre était de faire table rase, en présence des médias, de quelques mythes relatifs aux femmes engagées dans la vie professionnelle :

  • ‘’Le salaire d’une femme est moins élevé que celui d’un homme.’’
  • ‘’Une joueuse de tennis n’a aucune chance d’être numéro 1.’’
  • ‘’Une femme ayant des enfants en bas âge ne peut pas faire carrière.’’

Un panneau de verre tenait lieu de symbole pour matérialiser le plafond invisible qui entrave l’ascension professionnelle des femmes. A l’aide d’un marteau, les prestigieuses invitées de la WIZO ont brisé la vitre en direct devant les caméras.

Pour en savoir plus.


Deprecated: Unparenthesized `a ? b : c ?: d` is deprecated. Use either `(a ? b : c) ?: d` or `a ? b : (c ?: d)` in /home/clients/0351436f27f0b89ba9043f41a60f4c40/web/templates/yootheme/vendor/yootheme/builder/elements/video/templates/template.php on line 52